Trouver un professionnel de l'isolation près de chez moi

L’isolation thermique par l’intérieur ou l’extérieur de votre logement fait partie des travaux de rénovation énergétique. Très largement plébiscité par l’Etat, ce type de travaux qui permet une meilleure isolation des logements et donc de gagner en performance énergétique, bénéficie de nombreuses aides financières ou fiscales. Une isolation conforme et bien réalisée permet, outre la baisse de votre facture énergétique, un réel confort au sein de votre habitation, en évitant les transferts de chaleur entre l’intérieur et l’extérieur de votre logement.

Vous souhaitez faire réaliser des travaux d’isolation thermique ou acoustique dans votre logement ? Laissez-nous vos coordonnées ! Un professionnel de l’isolation qualifié et certifié vous recontactera afin d’analyser vos besoins et vous établira un devis gratuit.

Les services

Pourquoi faire appel à un professionnel de l’isolation ?

Tout d’abord, les travaux d’isolation, qu’ils soient thermique ou acoustique, sont des travaux lourds et importants en termes de technicité, de contraintes et de temps. Faire appel à un professionnel qualifié pour ce genre de travaux est, de toute évidence, la meilleure solution. En effet, lui seul a les compétences techniques et le savoir-faire pour réaliser ce chantier dans les règles de l’art. Outre le fait que vous n’aurez pas à gérer vous-même ces travaux d’isolation thermique ou acoustique, sachez que mandater un artisan qualifié vous permettra de bénéficier de certaines aides gouvernementales, qu’elles soient financières ou fiscales.

Des professionnels sélectionnés

Demande de devis 100% gratuite

Des artisans qualifiés et certifiés

Des interlocuteurs disponibles

Rénovation ou amélioration de l’isolation de mon logement

Renforcer l’isolation thermique de votre logement permet d’améliorer le confort thermique, mais également de réduire vos dépenses de chauffage. En effet, la chaleur peut s’échapper par le biais des différents éléments de votre bâti, tels que les murs, la toiture, le plancher bas et les fenêtres. Lorsque ces divers éléments sont bien isolés, cela permet de limiter les ponts thermiques, c’est-à-dire les pertes de chaleur, et ainsi de réduire votre consommation de chauffage. De plus, une bonne isolation thermique a un impact direct sur votre confort. En été, l’isolation thermique de la toiture permettra d’éviter les surchauffes. En hiver, la parfaite isolation thermique de votre logement évitera les sensations désagréables de courants d’air.

Enfin, dernier point positif : au-delà de son bénéfice sur votre portefeuille, la rénovation de votre isolation aura un réel impact sur l’environnement en limitant votre consommation d’énergie.

 

Comme de nombreux travaux, l’isolation thermique des logements n’échappe pas à certaines normes et réglementations. En effet, depuis de nombreuses années, l’impact écologique est mis en avant. De ce fait, il semble logique d’avoir imposé certaines normes à l’isolation de nos maisons afin de réduire la consommation énergétique des français. Pour les maisons neuves ou anciennes, l’Etat incite les propriétaires à une isolation de qualité. Notamment, par exemple, pour les constructions neuves qui doivent respecter la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) dont l’objectif est de réduire la production des gaz à effet de serre. Ainsi, si vous souhaitez faire construire ou rénover l’isolation thermique de votre logement, mieux vaut vous renseigner au préalable auprès d’un professionnel de l’isolation.

La différence entre l’isolation thermique par l’intérieur et l’isolation thermique par l’extérieur tient essentiellement du fait que l’isolation ne sera pas réalisée sur les mêmes éléments du bâti. Avec une ITI, l’isolation sera fixée sur les parois intérieures de votre logement en isolant chaque pièce. Avec une ITE, c’est l’enveloppe extérieure de votre logement qui sera isolée.

Le choix entre une isolation thermique intérieure ou extérieure se fera essentiellement en fonction de votre logement et des objectifs d’amélioration thermique que vous souhaitez. En effet, si vous projetez de refaire votre façade, il sera préférable de procéder à des travaux d’ITE, ainsi vous réduirez au minimum les ponts thermiques. De même, si votre surface habitable est réduite, il est préférable de se tourner vers une isolation thermique par l’extérieur pour ne pas perdre des m². Par contre, si vous souhaitez rénover une seule pièce ou que l’architecture de votre maison présente des contraintes pour réaliser une ITE, vous devrez opter pour une isolation thermique par l’intérieur.

 

Comme son nom l’indique, renforcer l’isolation acoustique de son logement permet de réduire considérablement la propagation du bruit pour un confort optimal. L’isolation phonique permet de réduire les nuisances sonores extérieures, telles que la circulation des voitures, le bruit du voisinage ou encore les nuisances aériennes. L’objectif des travaux d’isolation acoustique est donc de freiner la propagation du bruit, que ce soit à l’intérieur de votre logement ou les nuisances sonores venant de l’extérieur. Au même titre que l’isolation thermique, l’isolation acoustique doit respecter certaines normes, le seuil de 35 dB ne doit pas être dépassé.

L’isolation thermique se réalise sur divers éléments de votre bâti, tels que les murs, la toiture, les planchers ou encore en façade. Toutefois, certains éléments doivent être privilégiés, si vous comptez réaliser des travaux d’isolation. En effet, les combles mal isolés représentent 30 % de la déperdition de chaleur. L’isolation des combles représente donc l’une des priorités pour avoir tout le confort nécessaire. Lors de l’isolation de vos combles, vous pouvez envisager une isolation thermique et acoustique. Enfin, la mauvaise isolation de vos murs, quant à elle, représente 16 % de la déperdition thermique. De quoi envisager des travaux d’isolation thermique par l’intérieur ou l’extérieur des parois de votre logement.

Les différentes étapes de l’isolation de mon logement

La première étape de vos travaux d’isolation des murs sera de préparer les murs à isoler. Cela nécessite d’enlever les objets fixés aux murs et de les nettoyer. Pour les murs en extérieur, un nettoyage haute pression pourra être réalisé ainsi que l’application d’un anti-mousse si cela s’avère nécessaire. Puis il faudra prévoir la fixation d’isolants performants certifiés, mais également optimiser l’étanchéité à l’air afin d’éviter les déperditions thermiques et installer un système de ventilation contrôlée. Pour l’ITI, il existe deux solutions techniques, l’isolation sous ossature métallique et l’isolation des murs par doublage collé. De plus, sachez que vos menuiseries extérieures jouent un rôle essentiel dans l’isolation de votre logement !

 

Pour isoler votre toiture, vous pouvez opter pour l’isolation des combles ou l’isolation de la toiture par l’extérieur. Pour les combles, cela consiste à installer une couche d’isolant, soit au niveau de la charpente si les combles sont aménagés, soit au niveau du plancher dans le cas des combles perdus. Enfin, les travaux d’isolation de la toiture par l’extérieur consistent à placer une couche d’isolant entre la couverture du toit et la charpente. L’isolation par l’extérieur est beaucoup plus coûteuse, toutefois elle est considérée comme bien plus efficace. Enfin, en fonction de l’objectif d’efficacité thermique à atteindre, il sera nécessaire d’adapter l’épaisseur de l’isolant à installer.

L’isolation du plancher permet de préserver le confort de l’habitation, tant en termes de déperdition de chaleur que de confort acoustique pour les planchers entre étages. L’isolation du plancher entre 2 étages par le dessus nécessite comme première étape de vérifier la portance du sol. Le choix du matériau et de la technique dépendra de la résistance de la dalle. Une autre solution sera d’isoler le plancher par le dessous. Cela permet de préserver le revêtement de sol de l’étage et de ne pas perdre la hauteur sous plafond à l’étage.

Les éléments à prendre en compte pour mon isolation

Il existe un grand nombre de matériaux isolants sur le marché, tels que la laine de verre, la laine de roche, le polyuréthane ou encore les isolants biosourcés en paille, en laine de chanvre, en fibre de bois… L’un des premiers critères à prendre en compte est la performance du matériau utilisé. De plus, le lieu de destination de l’isolant, à savoir la toiture, le sol ou les murs, doit être pris en compte. C’est ce lieu d’application de l’isolant qui déterminera sa résistance au feu, son comportement à l’eau ou encore sa résistance mécanique. La laine de verre offre des propriétés acoustiques et est peu coûteuse, quand la laine de roche, elle, offre une plus grande résistance au feu.

Les travaux d’isolation de votre logement entrent dans la liste des travaux de rénovation énergétique. De ce fait, l’Etat a souhaité aider les ménages à entreprendre ce type de travaux. L’objectif est que, du fait de ces aides financières et fiscales, ces travaux deviennent accessibles au plus grand nombre de français. Ainsi, on peut retrouver le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique), l’Eco-PTZ qui est un prêt à taux zéro, des aides de l’Anah (Agence Nationale pour l’Habitat), la TVA réduite à 5,5 % ou encore le chèque énergie. Pour bénéficier de ces aides, certaines conditions doivent être respectées. De ce fait, il est primordial de vous renseigner auprès d’un professionnel de l’isolation certifié.

Vous recherchez d'autres artisans ?